4 autres moyens aisés de rendre votre simHat Torah exceptionnel!

Article précédent: 4 façons faciles de rendre SimHat Torah exceptionnel

Vous avez-déjà fait du jogging pour tenir le coup pour les danses avec la Torah, repris les cours de chants pour les chants traditionnels, fait de la musculation pour pouvoir tenir le parchemin de la torah le temps qu’on le déplie intégralement et dévalisé les magasins de bricolage pour faire des drapeaux de la fête? Alors vous êtes déjà un super héro/ une super héroïne de la fête. Mais vous pouvez faire mieux!

Lecture de la torah par des femmes au kotel5- Lisez dans la Torah (niveau: expert): A SimHat Torah, dans certaines synagogues, tout le monde est appelé successivement à monter à la Torah. On relit la paracha jusqu’à ce que tout le monde ait eu cette chance. Cela peut être laborieux, donc en général, on lit dans plusieurs sefer en même-temps, et il y a besoin de nombreux lecteurs. C’est l’occasion d’apprendre une Alya et de la « rentabiliser »! Vous pourrez lire pour de nombreuses personnes. Mettez-vous d’accord avec quelques amis pour lire chacun un passage et vous relayer. Encouragez vos amies à se lancer. Ce sera une belle expérience pour vous, et pour tous ceux que vous pourrez appeler.
Pour en profiter au niveau facile, vous pouvez:
Aider chacun à lire les bénédictions de la montée à la Torah, encourager votre voisin/voisine à monter à la Torah si il/elle est timide, proposer un tallit à ceux qui montent et qui n’en ont pas.
Ou simplement, montez vous même à la Torah! Si c’est la première fois, prévenez le/la Rabbin et dites la bénédiction chéhéHéyanou.

6- Aidez les enfants à monter à la Torah (niveau facile): Les enfants sont appelés à la Torah collectivement. Bien sûr c’est vraiment adorable. A vous de voir si vos filles et nièces pourront monter à côté de leurs frères. Quoi qu’il en soit, cela vous donneLes enfants montent à la Torah sous un tallit l’occasion de passer un moment spécial. Comment? En créant la complicité en les préparant à lire les bénédictions par exemple! Vous pouvez expliquez à l’avance, ou sur place, à vos enfants, ou aux petits qui ne comprennent pas trop ce qui se passe. C’est l’occasion de relire les magnifiques bénédictions de la montée à la torah avec eux.

Pour aller plus loin, vous pouvez:
Vous assurer que vous avez un TRES grand Tallit, pour le proposer au moment où les enfants montent. Cela leur fait comme une énorme Houpa. Vous pouvez également (si vous êtes grand ou grande!) proposer de tenir l’un des 4 coins du tallit. Croyez-moi, c’est toujours un plus pour les organisateurs d’avoir quelqu’un en back up car on ne peut pas penser à tout, et cela nourrit le sentiment d’être une vraie communauté!
bonbons pour simHat torah
7- Prévoyez la cerise sur le gâteau
: participez à la distribution des bonbons. Si vous êtes dentiste en particulier, c’est une grande mitsva de distribuer cartes de visites et rendez-vous gratuits! Plus sérieusement, il est de coutume de distribuer des bonbons que vous pouvez contribuer à emballer à l’avance, distribuer sur place.
Pour l’ambiance « adulte » vous pouvez:
Certaines synagogues distribuent quelques alcools (mais pas besoin de cela pour être heureux, le bonheur de la fête suffit à nous enivrer…). Vous pouvez éventuellement amener une bouteille spare si nécessaire, uniquement avec approbation des organisateurs. En version soft, cela peut aussi être bienvenu d’amener des jus de fruit pour se désaltérer entre les danses, et quelques petites choses (cachères!) à grignoter.

bougie de Yzkor

8- Venez chanter la prière de la pluie et dire le Kadich à la mémoire de vos proches à l’office du matin: Le lendemain de simHat Torah, des offices spéciaux ont lieu. Certains finissent également la lecture de l’Ecclésiaste. On chante le Hallel. Bref, un moment à ne pas manquer. Et par la même occasion, vous aurez le mérite de renforcer le minian, ce qui compte lorsque beaucoup de personnes qui travaillent ne peuvent plus prendre de jour en semaine…

Et voilà! ça fait 8… comme les jours de de soukot, qui se prolongent avec chémini atséret.

La Torah « n’est pas dans le ciel », elle nous appartient à tous, nous en sommes les garants, nous et nos enfants.
SimHat torah est l’occasion de montrer que cette tradition qui nous a porté pendant des millénaires est encore proche de nous, en toute simplicité.
Et vous, que ferez-vous pour simHat Torah? Avez-vous d’autres suggestions? N’hésitez pas à les partager en commentaires…

Un commentaire sur “4 autres moyens aisés de rendre votre simHat Torah exceptionnel!

  1. Pingback: 4 façons faciles de rendre simHat Torah exceptionnel! | Liberté juive

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s