L’auteure

Voici quelques mots de présentation, pour faire un peu plus connaissance…

Mes grands-parents étaient issus d’origines diverses, de pays et de catégories sociales très éloignées. Ils avaient en commun l’amour du savoir, l’amour du prochain, et le refus de se laisser bercer par le train-train quotidien, la volonté de sculpter le monde à une meilleure image. (Mon arrière grand-père, Paul Hildenfinger, était historien, et on peu trouver ici sa nécrologie).

J’ai grandi à Paris où j’ai fréquenté des écoles laïques, puis l’université, tout en étudiant ardemment dans les milieux juifs libéraux, orthodoxes et massorti.

Les questions d’éducation faisaient partie de notre quotidien à la table familiale, dans les mouvements de jeunesse (E.E.I.F.), dans le travail communautaire.

Mon père a consacré sa carrière professionnelle à la recherche scientifique, connaître la vérité du monde. Ma mère a suivi des études d’orthophonie tout en travaillant aux ASSEDIC de Paris, où elle est devenu finalement responsable de service. Rendre juste les réalités sociales était sa préoccupation. J’ai grandi avec deux petits frères, qui suivent également de beaux chemins.

Cela explique certainement mon éclectisme. Tout ce qui peut m’apprendre quelque chose sur le monde et sur nous, les animaux humains, me passionne. De ce point de vue, il est assez normal que j’aie commencé par un Baccalauréat Scientifique avant d’étudier le droit puis la sociologie du droit, que j’aie fait ma Bat Mitsva dans une synagogue libérale, fréquenté une synagogue orthodoxe dans mon adolescence avant de découvrir le mouvement massorti, grâce au Rabbin Rivon Krygier et à la synagogue Adath Chalom.

J’ai ensuite entrepris une thèse de Doctorat en sociologie du droit à l’Université Paris II- Panthéon – Assas ainsi qu’une formation rabbinique en Israël, à l’Institut Schechter (mouvement massorti).

Mon premier poste de Rabbin m’a conduit à la synagogue Yaar Ramot à Jérusalem, j’ai ensuite été pendant 5 ans le Rabbin de la synagogue Beth Hillel, avant de créer la synagogue Chir Hadach il y a trois ans. Je suis également depuis trois ans le rabbin de la synagogue Neve Shalom à Saint-Germain-en-Laye, où je me rends régulièrement. Il y a 6 ans, un petit groupe de personnes à Lille a formé un groupe de prière sous mon égide, ce groupe est devenu l’association Etz Haim. J’avais effectué mes stages rabbiniques à Adath Shalom-est devenu Dor Vador, ainsi qu’à la synagogue Eshel Avraham à Béer Sheva.

Depuis septembre 2014, j’ai le plaisir d’être entrée dans l’équipe du MJLF aux côtés des rabbins Delphine Horvilleur et Yann Boissière, et je m’occupe plus particulièrement de la communauté de Surmelin, à l’est de Paris.

Ce blog est destiné à garder mon horizon aussi large que l’esprit de mes grands parents, et je le leur dédie.

Je souhaite que vos contributions éclairent mes réflexions d’un jour nouveau, et je vous remercie pour votre lecture.

Floriane Chinsky

 

2 commentaires sur “L’auteure

  1. Bonjour, merci pour ces belles pages. Je ne suis pas juif (mais peut être plus pour très longtemps) mais je trouve vos réflexions d’une belle justesse et d’une intelligence lumineuse… Toda Rava Chalom

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s